A coeur ouvert

A mes amis, Oriana, Denis et leur petit Oscar 20 mois.

 

{La fille se la joue écrivain, vide son coeur. .. puis regrettera ... ou peut-être pas cette fois... }


Loin de l'humour noir habituel, loin de mon coeur pierre que je laisse paraitre habituellement, j'avais besoin de me livrer quelque peu. (N'abusons pas des bonnes choses, cet article est une exception 🙂)
Cela ne vous a pas échappé, je vous harcèle depuis mercredi pour voter...
Je ne suis pas militante de quoi que ce soit et je n'ai pas été concernée personnellement par cette situation.
Je suis simplement maman, une maman qui s'est mise à la place de ces parents...à la place de mes amis, Denis et Oriana.
Il ne m'a pas fallu deux secondes pour que les larmes coulent quand Oriana m'a envoyé l'annonce de la naissance de son petit Oscar, né à 30SA, 1kg, 38 cm.
Je n'avais jamais été face à cette réalité que nous impose parfois la vie. J'aurais été bien incapable de lui apporter des mots d'encouragement et de réconfort si elle en avait besoin à ce moment là.
Mes amis sont de véritables warriors, des parents formidables avec une philosophie de vie que je n'arrive pas à comprendre mais que j'admire.
Denis et Oriana ont un bébé né prématurément, hospitalisé en néonat et ils sont là, sourires aux lèvres, à cette soirée où nous sommes tous là, avec nos bébés, nés 1 an et 2 ans auparavant. 
Je crois, du moins j'ai l'impression, qu'on culpabilise plus qu'eux. Pour la première fois de notre vie, avec mon autre amie présente, on ne trouve pas les mots pour engager la conversation... Heureusement Mr Tricotinette est là  (il est vraiment parfait lui en fait 🤔) Ignorant, il met les pieds dans le plat, sourire aux lèvres lui aussi: "alors comment va Oscar? 😀 en fait il n'est pas avec vous? " (Le con... J'avais juste envie de me casser en courant tellement j'avais honte. (#meufegoïste)  En fait c'est lui qui avait raison...)
A Denis et Oriana de répondre avec un discours hyper positif qu'il va bien, qu'il se développe très bien et qu'ils sont fiers de lui.
À moi de penser qu'un an auparavant je donnais naissance à mon bébé et que j'aurais été incapable de tenir ce discours, incapable de quitter la maternité sans mon bébé, de laisser mon bébé en neonat sans hurler à retourner la terre.
À moi d'imaginer ce petit bébé de 1kg dormir, respirer, se développer sans ses parents quelques heures par nuit.   Et pourtant eux, comme beaucoup d'autres parents et bébés, ils le devaient... parce que dans plusieurs services de néonatalogie  IL N'Y A PAS DE LIT POUR QUE LES PARENTS DORMENT AUPRÈS DE LEUR BÉBÉ EN NÉONATALOGIE.  Il n'y a pas de lit pour que les bébés dorment auprès de leurs parents en néonatalogie !

Mercredi quand Oriana m'a parlé de la participation  de l'association SOS préma à la boucle du coeur et m'a demandé si je pouvais partagé, j'ai immédiatement accepté. Peut être était-ce une façon de me repentir ?  (OK, j'arrête ma psychologie à deux balles.)
En tous les cas, sa demande m'a renvoyée un an demi en arrière, à cette amie que je suis, pas assez présente, mais qui, en réalité, pense beaucoup à eux. Ça m'a aussi renvoyé aux personnes que je ne connais pas mais qui partagent leurs histoires sur les réseaux sociaux, à mes clientes pour qui je produis en urgence parce que leur bébé est arrivé avant.
Bref, il fallait que je le fasse. J'ai contacté plusieurs personnes qui partagent de belles choses avec coeur, j'ai donné des idées de personnes à démarcher pour qu'elles partagent le projet, j'ai essayé de sensibiliser mes quelques abonnés à la prématurité , les amener à se mettre à la place de ces parents qui doivent rentrer chez eux sans leur bébé, hospitalisé. 
Plusieurs personnes m'ont alors partagé brièvement leur expérience de la vie en néonatalogie. Le combat de l'association SOS préma a pris encore plus de sens.
L'association SOS préma participe aux boucles du coeur, organisées par Carrefour.
12 associations sont en "compétition" pour que leurs projets, tous aussi jolis les uns que les autres, soient financés par Carrefour. 
SOS préma souhaite offrir des fauteuils lits aux services de néonatalogie pour que les parents puissent dormir auprès de leur bébé. 
On sait aujourd'hui à quel point il est important pour le bébé d'être auprès de ses parents pour se développer. Et même si les parents peuvent passer la journée au service de néonatalogie, cela se complique la nuit faute de moyens.

On s'engage pour des causes que l'on défend.  On appelle à voter  pour des idées que l'on partage. Aujourd'hui, exceptionnellement, je le fais publiquement parce que j'aimerais  simplement que les bébés puissent vivre les premières nuits de leur vie à côté de leurs parents.
Je sais que mes abonnés sont essentiellement des mamans, qu'elles sont sûrement ou deviendront  sensibles à ce sujet.
Que vous soyez mamans, papas, ou pas, créateurs, artistes, blogueurs, stars... je vous demande de voter et partager les publications de SOS préma  parce qu'un bébé à besoin  de ses parents... pas seulement du personnel médical, aussi bienveillant et exceptionnel soit il.
On s'en fiche que cela ne se fonde pas dans votre feed instagram, on s'en fiche que ça ne parle pas de vos sujets habituels,  on s'en fiche de faire du buzz pour soi ou son entreprise, on s'en fiche de prendre 2 minutes à partager le projet de l'association  sos prema ! On le fait parce quon a compris à quoi ça servait et qu'on y croit!

Vous pouvez voter une fois par jour par adresse IP. Pour voter, tapez dans votre moteur de recherche " Carrefour boucle du coeur SOS prema "  ou suivez les liens donnés par l'association sur leur page Facebook SOS préma ou sur leur compte instagram @sos_prema.officiel
Parfois les liens ne fonctionnent pas... essayez à nouveau plus tard ou depuis un ordinateur! Et n'oubliez pas de confirmer votre vote dans votre boîte mail. C'est tout!

Je finis en invitant chaque personne qui lit cet article à partager la participation de SOS préma aux boucles du coeur et à  inviter ses abonnés, amis et famille à voter. Je laisse mon texte du mercredi 14 février libre si cela peut vous aider à expliquer mais svp ne me citez pas à chaque partage. Le projet n'est pas le mien mais bien celui de SOS préma !

Merci ❤
Je file c'est l'heure de l'apéro non?


 #jefaislamalignemaisenvraijaibeaucouppleureenecrivantceslignes #jai30ansetjutilisedeshashtagspourfairepasserdesmessages #cestpitoyablenon? #fautquejarrete?